Google
 
Recherche personnalisée
Logos de solution PayPal

My Blog - Conseils techniques

!
Nos conseils techniques pour le traitement de l'eau, l'entretien et le dépannage de votre adoucisseur ou de vos filtres !

INFORMATION :

FERMETURE du SITE du 17/10/17 au 25/10/17. MERCI DE PASSER VOS COMMANDES APRES CETTE PERIODE (le panier est actuellement bloqué). REPRISE le 26/10/17.

Traitement de l'eau

 Définition

Les différentes techniques qui contribuent à l'amélioration de la qualité de l'eau.

Description

Regroupe toutes les techniques d'amélioration de la qualité de l'eau. Filtration des sédiments ou particules solides (terre, sable, particules de rouille...) en suspension dans l'eau par systèmes de tamis filtrants. Filtration par charbon actif qui contribue à l'amélioration du goût, disparition des odeurs, diminution du chlore, de l'ozone et de micro-polluants (pesticides ou substances organiques dissoutes). Adoucissement de l'eau ou traitement anti-calcaire par résines échangeuses d'ions ou par cristaux polyphosphates. Débactérisation de l'eau par osmoses ou par lampe ultra-violet. Enfin, systèmes de décantation et de chloration dans les stations d'épuration.

 Auteur

GDAA – Clairodouce

Vous commandez un adoucisseur chez CLAIRODOUCE

  • Les adoucisseurs sont prêts à l'emploi (pas besoin de commander de résine).
  • Nos bureaux et dépôt sont dans le 91 (Essonne) mais nous stockons au minimum vu le nombre important de modèles différents.
  • Si vous commandez, vous serez donc de préférence, livré directement chez vous.
  • Nous sommes professionnels et fournissons une facture qui doit être conservée pour la garantie.
  • Les adoucisseurs sont fournis avec une notice technique. Nous serons de toute façon disponibles pour tout complément d'information.
  • Nous pratiquons des tarifs attractifs avec un service "proche du consommateur".
  • Pour atteindre cet objectif, nous travaillons en direct avec un fabricant et vendons sur toute la France, donc pas d'intermédiaires (nous avons toutes les pièces détachées disponibles).
  • Pour le raccordement de l'adoucisseur, il faut commander les flexibles proposés sur notre site dans "accessoires et résine". Vous y trouverez également le Res-Clean (débactérisant) et le nécessaire pour la mesure de la dureté de l'eau.
  • Tous nos adoucisseurs sont fournis avec un by-pass. Les modèles "Compact" en 25 litres en promo, bénéficient de la préfiltration incluse.
  • Est fourni également 2 mètres de tuyau souple pour connexion du rejet de l'eau de saumurage de la vanne Fleck et trop-plein du bac à sel.
  • Vous bénéficiez d'une assistance téléphonique lors de votre installation, pour la mise en service, les réglages et la programmation de la vanne.

Les vannes Fleck chronométriques, volumétriques ou semi-électroniques...

Nous avons trois modèles de vannes.

Les possibilités de réglages sont différents selon le modèle.

Vanne chronométrique, seul l'intervalle de temps entre 2 régénérations est réglable. Vanne économique à l'achat mais si votre consommation est irrégulière, l'adoucisseur régénérera tout de même au terme du délai programmé.

Vanne volumétrique, réglage du volume d'eau utilisé. L'adoucisseur ne régénérera pas pour rien pendant vos vacances.

La vanne semi électronique combine les deux (réglages par programmation), c'est à dire que vous réglez tout d'abord le volume mais vous avez également une sécurité de temps que vous pouvez utiliser ou non.

Les adoucisseurs sont garantis 1 an (pièces), 2 ans pour la vanne Fleck et 3 ans pour la bouteille de résine. Nous disposons de toutes les pièces de rechange et sommes toujours là pour d'éventuels conseils.

Compact ou Bi-bloc ?

Si vous avez la place nécessaire, préférez le bi-bloc qui présente une plus grande autonomie en sel.

Le tarif de chaque modèle est indiqué sur le site. Les frais de transport sont de 70 euros (pour 1 adoucisseur).

 

Pour faciliter l'installation de votre adoucisseur, vous pouvez commandez également des flexibles de raccordement.

 

Pour un traitement plus approfondi de votre eau et pour protéger votre adoucisseur, vous pouvez prévoir une pré-filtration en amont (voir nos filtres en cliquant sur l'onglet "Filtres à eau").

 

Pour conserver l'intégrité hygiénique de votre adoucisseur, pensez à commander le débactérisant RES-CLEAN (cliquer sur l'onglet "Accessoires et résine").

Exemple de choix d’un adoucisseur

Nous allons étudier la taille d'adoucisseur qu'il vous faut (voir les différents modèles sur le site).

Pour 4 personnes et 100 mètres cubes de consommation annuelle, nous allons prendre l'exemple d'un modèle 25 litres volumétrique.

Je vous conseille le volumétrique qui est plus précis que le chronométrique.

L'adoucisseur 5600 25V a une capacité de 138 mètres cubes / °th (voir modèle sur le site). Imaginons que la dureté de votre eau soit de 35°. Donc 138 / 35° = 4 mètres cubes (approximativement).

Ce qui veut dire que l'adoucisseur peut vous fournir 4000 litres d'eau adoucie entre 2 régénérations. Si vous consommez 300 litres d'eau par jour (soit 100 m3 par an), votre adoucisseur régénèrera tous les 13 jours.

Dans cet exemple, le 25 litres est la taille maximum.

Pour que votre adoucisseur régénère suffisamment souvent et donc éviter une trop longue stagnation de l'eau, il serait plus judicieux de choisir un 18 litres compact ou bi-bloc (voir les annonces correspondantes), sauf si la dureté de votre eau est supérieure à 35°. Pour plus d'informations cliquez ici  >>>>>>  EURO-COMPACT 5600

Exemple de raccordement d adoucisseur

Simplicité d'installation d’un adoucisseur

99% de nos clients installent leur adoucisseur eux-mêmes. L'installation n'est en effet pas plus compliquée que celle d'un lave-linge.

Il suffit de raccorder l'adoucisseur après le compteur d'eau, à l'aide de flexibles (l'entrée et la sortie sont indiquées par des flèches sur le by-pass).

 

Je vous conseille d'installer un premier flexible juste après votre compteur d'eau, pour alimenter le pré-filtre. Ensuite un deuxième flexible qui reliera la sortie du pré-filtre à l'entrée de l'adoucisseur puis un troisième de la sortie de l'adoucisseur à votre circuit sanitaire.

 

Il ne vous restera plus qu'à raccorder à un tuyau de vidange (tout à l'égout), la sortie de l'eau de saumurage (raccord gris ou noir derrière la vanne) et le trop-plein du bac à sel (raccord coudé blanc sur le côté du bac). C'est tout.

 

L'adoucisseur est prêt à l'emploi. Il y a juste à régler le volume d'eau que vous utiliserez entre 2 régénérations (vanne volumétrique). Ce volume se calcule par rapport à la dureté de votre eau.

 

Nous pouvons vous fournir une assistance téléphonique lors de votre installation ainsi que pour la mise en service et les réglages.

Raccordement de la vanne Fleck au bac à sel pour un bi-bloc

Pour le raccordement de la vanne au bac à sel, vous devez utiliser le petit sachet de pièces et joints, fourni.

Voici comment procéder :

Côté vanne, vous dévissez le raccord en laiton.

Dans le flexible (en rislan) de raccordement (vanne - bac à sel), vous introduisez la douille en laiton et le petit filtre (épaulement vers l'extérieur).

Vous placez le raccord sur le flexible et le joint.

Vous mettez en place tout cet ensemble côté vanne et vous serrez le raccord qui assurera ainsi l'étanchéité.

Côté bac à sel, vous ne démontez pas le raccord qui est déjà en place (le joint est à l'intérieur).

Vous avez juste besoin de le desserrer si nécessaire puis d'introduire directement la 2ème extrémité du tuyau rislan (équipée de la douille), en poussant à fond.

Vous n'avez plus ensuite qu'à serrer. C'est terminé, le raccordement est opérationnel.

Réglage du mitigeur

Vous devez régler la dureté de votre eau en sortie d'adoucisseur en agissant sur le mitigeur (mélangeur d'eau douce et d'eau dure).

Le mitigeur est une molette de réglage en plastique qui se trouve juste sous la tête de la vanne Fleck, côté gauche lorsque vous regardez la vanne de face.

 

Cette molette est quelquefois recouverte d'un capuchon de protection en plastique.

 

D'origine, elle est souvent dévissée (ouverte) à fond donc dureté th = 0.

 

Vous avez 5 graduations blanches. Vous pouvez revisser sur la 4ème graduation (réglage moyen). Evitez de dépasser la 5ème graduation.

 

Une fois sur la 4ème graduation, laissez couler l'eau d'un robinet quelques minutes puis faites une mesure de dureté.

 

Vous affinerez votre réglage pour obtenir 7°th (dureté conseillée).

 

Pour une dureté en entrée de 25 à 30° TH, voici la correspondance approximative des graduations :

  • graduation n° 1 >>>>>> on obtient 0 degré en sortie
  • graduation n° 2 >>>>>> on obtient 0 degré en sortie
  • graduation n° 3 >>>>>> on obtient 1 degré en sortie
  • graduation n° 4 >>>>>> on obtient 5 degrés en sortie
  • graduation n° 5 >>>>>> on obtient 9 degrés en sortie

Kit de mesure de la dureté de l’eau

Mode d'emploi:

1.        Rincer l’éprouvette avec l’eau à analyser.

2.        Remplir l’éprouvette avec l’eau à analyser jusqu’au repère 5 ml.

3.        Ajouter la solution de titrage goutte à goutte en agitant le contenu après chaque adjonction. Compter les gouttes jusqu’au changement de couleur, le rouge virant au vert. Chaque goutte correspond à 1 degré TH (titre hydrotimétrique).

En fonction de la solution employée, chaque goutte utilisée sur 5 ml d'échantillon, correspond à la valeur indiquée sur le flacon (1 goutte = 1°TH fr.); sur 10 ml d'échantillon, chaque goutte correspond à la moitié de la valeur indiquée sur le flacon (soit 1 goutte = 0,5°TH fr.).

NOTA : si la couleur est verte dès la première goutte, c'est que l'eau à analyser est à 0°TH. Durant l'adjonction des premières gouttes, la couleur est très pâle vu la faible concentration de la solution de titrage dans l'échantillon d'eau à analyser. Surveiller attentivement pour repérer au bon moment le virage au vert de l'échantillon d'eau à analyser.

L’entretien d’un adoucisseur

Selon l'utilisation de votre adoucisseur, vous serez amené à rajouter un sac de sel tous les 1,5 à 3 mois.

Le bac à sel de l'adoucisseur doit être rempli régulièrement avec du sel en pastilles (spécial adoucisseur).

Ce sel est vendu dans les grandes surfaces de bricolage, conditionné le plus souvent en sac de 25 kg pour un prix approximatif de 10 euros le sac.

Il doit toujours y avoir des pastilles sèches de sel au-dessus du niveau de la saumure et vous devez remettre du sel avant que ce niveau apparaisse. De cette manière, la saumure  sera toujours à saturation de sel et les régénérations seront efficaces à 100%.

On peut dissoudre 333 g de sel dans 1 litre d'eau (saturation).

La consommation de sel est de 160 g par litre de résine. Un adoucisseur de 25 litres de résine consommera donc 4 kg de sel à chaque régénération.

 

Nous ne proposons pas de contrat de maintenance et nous estimons que cela est superflu.

En effet, vous dépenseriez de l'argent inutilement puisque l'entretien d'un adoucisseur se résume à 3 fois rien.

Vous devez simplement remettre du sel de temps en temps et débactériser votre adoucisseur en mettant 10 à 15 cl de RES-CLEAN (voir site) tous les 1 à 2 mois (ou toutes les 4 régénérations), dans le puits à saumure du bac à sel.

Pour l'entretien, c'est tout. Donc, comme vous voyez, vous n'avez pas besoin pour cela, du passage d'un grand spécialiste.

 

Pour l'installation, l'adoucisseur est livré prêt à l'emploi avec une notice technique détaillée. Toutefois, nous sommes toujours là pour vous aider par téléphone et ceci gratuitement.

Vous aurez simplement à régler le volume d'eau à programmer entre 2 régénérations et le mitigeur pour avoir de l'eau de consommation en sortie d'adoucisseur, à la dureté que vous souhaitée.

Cette eau en sortie doit être aux alentours de 7 degrés. Vous pourrez la mesurer à l'aide de notre test de dureté totale vendu sur le site.

 

Pour votre information, voici les consommations d'eau à chaque régénération de nos modèles d'adoucisseurs :

 

  • modèle de   6 litres de résine   >>>    40 litres d'eau utilisée
  • modèle de   8 litres de résine   >>>    45 litres d'eau utilisée
  • modèle de 10 litres de résine   >>>    50 litres d'eau utilisée
  • modèle de 14 litres de résine   >>>    55 litres d'eau utilisée
  • modèle de 18 litres de résine   >>>    60 litres d'eau utilisée
  • modèle de 25 litres de résine   >>>    70 litres d'eau utilisée
  • modèle de 30 litres de résine   >>>    80 litres d'eau utilisée
  • modèle de 40 litres de résine   >>>    90 litres d'eau utilisée
  • modèle de 50 litres de résine   >>>  100 litres d'eau utilisée

Utilisation du Res-Clean

Le produit est très concentré et efficace.

Il débactérise et élimine les particules de fer accumulées dans la résine.

Il prolonge donc la durée de vie de la résine.

Son mode d'emploi est le suivant:

Mettre 10 à 15 cl de Res-Clean (cette quantité est suffisante) dans le puits à saumure du bac à sel.

Verser le produit à n'importe quel moment entre deux régénérations.

Renouveler l'opération une fois par mois ou une fois tous les 2 mois suivant utilisation de votre adoucisseur.

Si votre adoucisseur régénère plus d'une fois par semaine, mettre le Res-Clean chaque mois.

S'il régénère moins souvent, alors mettre le Res-Clean seulement une fois tous les 2 mois.

Autre utilisation du Res-Clean :

C'est un puissant détartrant. Ce produit peut également servir à détartrer toute pièce entartrée comme par exemple: résistances électriques, tubulures de chauffe-eau, etc.... ou encore tout ustensile ou récipient de cuisine. La pièce à détartrer doit tremper dans le RES-CLEAN plus ou moins dilué selon le niveau d'entartrage de la pièce à nettoyer.

Volume utile d'une bouteille composite de résine

Un adoucisseur de 25 litres de résine, contient réellement 25 litres de résine.

Il est en effet équipé d'une bouteille d'un volume de 33 litres qui contient les 25 litres de résine.

Dans la bouteille, il y a toujours 20 à 30% de vide pour permettre à l'adoucisseur d'effectuer son cycle de détassage lors de la régénération sauf pour les vannes Upflow (régénération à contre-courant).

Durée de vie des résines

La durée de vie des résines est de 5 à 10 ans (15 ans dans quelques rares cas exceptionnels).

Cette durée de vie dépend de plusieurs facteurs:

  • Utilisation plus ou moins intensive de l'adoucisseur
  • Qualité de l'eau (dureté, propreté.....)
  • Entretien régulier des résines (débactérisation et fréquence des régénérations adaptées)

La résine Dowex est de type micro-bille et est parfaitement adaptée pour les adoucisseurs domestiques. Il s'agit d'une résine haut de gamme avec une granulométrie uniforme et c'est cette caractéristique qui est importante.

On obtient ainsi un rendement et une efficacité maximums en matière d'adoucissement.

 

Pour changer les résines, il faut dévisser la vanne Fleck pour libérer l'ouverture de la bouteille de résine. Vous videz ensuite l'ancienne résine et débactérisez la bouteille avant d'introduire la nouvelle résine.

Le démontage de la tête ne pose pas de problème si l'adoucisseur est récent. Par contre s'il est ancien, il vaut mieux prévoir être 2 personnes pour le démontage.

Une personne tient fermement la bouteille à l'aide d'une sangle tandis que l'autre dévisse la tête à l'aide d'une clé à sangle (placer la clé le plus près possible du filetage).

Remplacement des résines d’un adoucisseur

Pour ouvrir la bouteille de résine, il suffit de dévisser la vanne Fleck.

Si elle résiste, utilisez une clé à sangle que vous positionnez le plus près possible du filetage.

Pour le remplacement des résines, vous videz et débactérisez tout d'abord votre bouteille avec un produit pour la vaisselle puis vous rincez.

Ensuite vous la remplissez avec la nouvelle résine en laissant un vide de 20 à 30 %.

Ceci est important car c'est ce vide qui permet à l'adoucisseur d'effectuer la phase de détassage au moment de la régénération.

Vous revissez la vanne Fleck en ayant pris soin au préalable de repositionner correctement le tube plongeur crépiné. Vous pouvez rajouter de l'eau dans la résine pour la fluidifier et faciliter ainsi le positionnement du tube crépiné.

Une fois remplacée et l'adoucisseur remis en service (vérifier le réglage du programmateur et du mitigeur), vous pouvez procéder à un traitement préventif.

Mettre 10 à 15 cl de Res-Clean dans le puits à saumure du bac à sel, une fois tous les 1 ou 2 mois suivant utilisation. C'est tout.

L'adoucisseur aspirera le Res-Clean mélangé à la saumure au moment de la régénération.

La résine est prête à l'emploi. Inutile de régénérer au départ (attendre d'avoir utilisé le volume d'eau programmé).

Normalisation des bouteilles composites

Les bouteilles que nous vendons sur le site sont parfaitement standards et adaptables.

Composition des bouteilles : intérieur polyéthylène et enroulement de fibres de verre avec résine époxy.

Le diamètre de la base filetée des vannes Fleck est de 2,5 pouces (filetage = 8 u.n.).

Les bouteilles composites sont toutes standardisées pour les vannes Fleck et pour toutes les autres marques de vannes.
C'est un accord qui a été établi entre les fabricants de bouteilles et les fabricants de vannes.

Comme c'est indiqué sur le site, le diamètre de l'ouverture des bouteilles est également de 2,5 pouces soit 76,2 mm (fond de filets) ou 72 mm sans compter le filet.

Toutes les vannes de conditionnement d’eau (quelle que soit la marque) s'adaptent donc sur les bouteilles composites.

Pour commander une bouteille composite, il vous suffit de choisir sur le site, la bouteille dont les dimensions correspondent à celle d'origine de votre adoucisseur.

Nos bouteilles sont fournies avec une embase amovible que vous pouvez utiliser ou non.
Pour les adoucisseurs Bi-Bloc, on utilise l'embase obligatoirement et pour les Compact, l'embase n'est pas obligatoire.

Mise en service et réglages de la vanne Fleck 5800 SXT

Après avoir raccordé votre adoucisseur, ouvrir le by-pass et purger les bulles d'air en ouvrant un robinet d'eau pendant quelques minutes.

Brancher électriquement la vanne. Sur l'afficheur, vous pouvez alors visualiser un volume qui alterne avec l'heure.

Au branchement, l'heure est à 12h00. Régler ou attendre qu'elle soit à 12h01 puis appuyer simultanément sur les boutons "flèche haute et basse" pendant 5 secondes pour rentrer en programmation.

Voici les réglages à faire ou à vérifier:

  • DF = Ltr
  • VT = 5800
  • RF = dF1b
  • CT = Fd
  • C = 138 (ceci est la capacité du système pour un 25 litres de résine. Pour un 30 litres, ce serait 165, etc.....). Pour connaître la capacité de votre adoucisseur, vérifiez votre modèle sur le site ClairOdouce.
  • H = 30 par exemple. C'est la dureté de votre eau (la mesurer au préalable avec un test de mesure de dureté)
  • RS  >>> sélectionner "rc" et rentrer 300 par exemple. Cela représente la réserve en litres. Programmer le volume d'eau que vous utilisez en une journée. Cette réserve sert à avoir de l'eau adoucie, même lorsque la résine arrive à saturation (juste avant une régénération). Imaginons qu'elle arrive à saturation à 16h00, et bien vous aurez tout de même de l'eau adoucie de 16h00 à 2h00 du matin (heure de la régénération). Sans cette réserve, l'eau serait dure de 16h00 à 2h00.
  • DO = (mettre sur "OFF")
  • RT = 2.00 (heure de régénération)
  • DURÉE DES TEMPS DE CYCLES:
  • BW (détassage) = 10 mn
  • BD (saumurage) = 60 mn
  • RR (rinçage rapide) = 10 mn
  • BF (renvoi d'eau dans le bac à sel) = 12 mn
  • Ces valeurs de temps de cycles sont les réglages d'usine qui sont valables pour les adoucisseurs de 50 litres de résine. Si vous avez un 25 litres de résine, alors vous pouvez diviser ces valeurs par 2 sauf pour BF (renvoi d'eau) qui reste à 12 mn. Ces réglages contribueront à une économie d'eau et de sel.
  • VOUS AUREZ ALORS:
  • BW = 5 mn (ou 7 mn pour un 30 litres)
  • BD = 30 mn (ou 40 mn pour un 30 litres)
  • RR = 5 mn (ou 7 mn pour un 30 litres)
  • BF = 12 mn (ne pas diminuer)
  • Pour BF (renvoi d'eau dans le bac à sel) vous devez vérifier le niveau d'eau dans le bac à sel. Pour cela, après la programmation, lancer une régénération immédiate en appuyant pendant 5 secondes sur le bouton "régénération". Passez les 3 premiers cycles (BW, BD et RR) en appuyant pendant 1 seconde sur le bouton régénération au démarrage du cycle en cours. Le démarrage du cycle est matérialisé avec l'apparition du temps de cycle sur le côté droit de l'afficheur. Laisser faire le cycle BF pendant lequel de l'eau est renvoyée dans le bac à sel, jusqu'au retour en mode "service". Ensuite, vérifiez que vous avez bien au minimum 10 cm en hauteur d'eau dans le bac. Si votre bac à sel comporte un plancher au fond, l'eau doit être à 3 cm au dessus de ce plancher. Si vous avez moins de 3 cm, programmer BF à 13 ou 14 mn.
  • FM (type de compteur) = t0.7 (compteur à turbine 3/4 pouce)

La programmation est ensuite terminée.

Vous pouvez visualiser sur l'afficheur, le volume d'eau adoucie disponible entre deux régénérations et qui a été calculé par la vanne suite à votre programmation. Ce volume diminuera au fur et à mesure de votre consommation d'eau jusqu'à épuisement et déclenchement d'une régénération à 2h00 du matin.

Vous pouvez régler le mitigeur (voir article le concernant, plus haut dans la page).

Il ne vous reste plus qu'à mettre le sel dans le bac à saumure et votre adoucisseur sera en service.

PRECISIONS IMPORTANTES POUR LE REMPLISSAGE DU BAC A SEL:

Vous devez toujours avoir suffisamment de sel dans le bac, c'est à dire qu'il doit toujours y avoir des pastilles sèches de sel au dessus du niveau de saumure. La saumure ne doit jamais apparaître sinon elle ne serait  pas à saturation de sel et vous auriez des régénérations inefficaces.

Programmation de la vanne Fleck 6700

Tout d'abord, pour aller en programmation, vous devez mettre la vanne à 12h01 (pour avoir tous les paramètres) et appuyer aussitôt après sur P pendant 5 secondes.

Il y a très peu de paramètres à modifier.

 

Vous devez indiquer :

 

  • La dureté en entrée
  • La dureté en sortie
  • La capacité du système (pour un 40 litres par exemple, c'est 220 m3/°TH). Vous devez donc rentrer la valeur 220 (exprimée en m3)
  • Vous ne devez pas toucher aux valeurs des cycles sauf peut-être le cycle 4 (renvoi d'eau) qui peut éventuellement être augmenté si le niveau d'eau dans le bac à sel ne se trouve pas un peu au dessus du plancher.
  • Vous pouvez éventuellement utiliser le forçage calendaire (mettre sur 21 jours) mais ce n'est pas obligatoire
  • Unité d'affichage en litre
  • Type de régénération : volumétrique retardée
  • Taille du compteur : standard 3/4"
  • Position de la vanne mélangeuse : avant le compteur

Les autres valeurs en réglage d'usine doivent convenir. Avec les valeurs ci-dessus, l'adoucisseur calcule lui-même la quantité  de saumure dont il a besoin et il n'y a pas à modifier les cycles.

 

Il vous restera à régler manuellement le mitigeur pour la dureté en sortie.

 

  • REMARQUE pour le réglage de la Capacité de Réserve :

 

Contrairement à la vanne SXT où l'on règle manuellement en programmation la capacité de réserve, la vanne 6700 règle automatiquement ce paramètre.

 

En effet, l'électronique de la vanne calcule automatiquement la capacité de réserve par rapport à votre consommation journalière.

A la mise en service, la vanne ne connaît pas votre consommation d'eau et elle règle la capacité de réserve à 1 tiers du volume restant total.

Vous constaterez dans le niveau 2 de programmation, en 2.4, une capacité de réserve (non réglable) assez importante.

 

Prenons l'exemple d'un volume restant de 5000 litres et d'une consommation d'eau journalière de 500 litres.

Donc, 5000 divisé par 3 = 1667 litres (c'est ce qui apparaîtra en 2.4 avant la 1ère régénération).

Ensuite, la vanne réajuste automatiquement de 10 % à chaque régénération puisqu'elle enregistre petit à petit vos habitudes de consommations d'eau.

Donc, 2ème régénération >>>>>> 1665 moins 10 % = 1500 litres. 3ème régénération >>>>>>> 1500 moins 10 % = 1350 litres (ici, l'adoucisseur régénère à 1350 litres).

La 4ème régénération se fera à 1350 moins 10 % = 1200 litres et ainsi de suite jusqu'à retrouver une capacité de réserve cohérente (qui sera sans doute de 500 litres approximativement).

 

Cette procédure automatique est programmée en usine et est non modifiable.

 

La capacité de réserve normale (ou finale) sera atteinte au bout d'un laps de temps plus ou moins long selon la fréquence des régénérations.

Déferiseur et qualité de l’eau

Pour retirer le fer il faut installer un déferiseur.

Cet appareil se présente comme un adoucisseur (sans bac à sel) sauf que la bouteille composite contient du Birm Régular (média filtrant) et non pas de la résine.

Pour une efficacité optimum du déferiseur, le pH de votre eau doit être supérieur ou égal à 7 et inférieur à 8,5.

Je vous conseille de ne pas dépasser un débit de service de 1 m3/h lors de l'utilisation du déferiseur.

Les concentrations en fer de votre eau ne doivent pas dépasser 2 ppm.

  • pour le fer : 6,8 < pH < 8,5
  • manganèse : 8 < pH < 9
  • fer + manganèse : 8 < pH < 8,5 

Il est tout de même conseillé de faire une analyse de l'eau brute.

Les caractéristiques d'eau brute à respecter pour un fonctionnement optimal sont les suivantes:

  • pH > 7 et < 8,5
  • Température max : 38°C
  • TAC (titre alcali-métrique complet) > 2 x ([SO4²-] + [Cl-])
  • Oxygène dissout > 15% de la concentration en fer
  • Polyphosphates, H2S et huiles absents
  • Chlore libre < 0,5 ppm
  • Matière Organique < 4 ppm

Si ces conditions sont remplies, le déferiseur sera pleinement efficace.

Le déferiseur ne nécessite pas de régénération mais seulement un rinçage périodique du Birm qui est géré automatiquement par la vanne de conditionnement d'eau du déferiseur (vanne filtre).

Toutefois, la présence de manganèse peut entraîner à terme une baisse de performance du Birm. Dans ce cas, le contact avec une solution de permanganate de potassium permet de réactiver la charge.

VIDEOS TECHNIQUES

Images de la solution